Comment réduire ses impôts grâce au CITE ?

Les impôts peuvent parfois déstabiliser la situation financière des contribuables. Heureusement, il existe aujourd’hui tout un panel de leviers de défiscalisation s’accommodant de nombreux avantages non négligeables. Parmi eux, il y a le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) que l’État a mis en vigueur dans le but d’encourager les contribuables occupants d’une résidence principale à mettre en œuvre des travaux de rénovation énergétique.

Le crédit d’impôt sur la transition énergétique : de quoi parle-t-on ?

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique ou CITE s’agit d’un levier de défiscalisation qui concerne notamment les propriétaires, ou les occupants à titre gratuit, ou les locataires d’une habitation principale datant de plus de deux ans. Afin de payer moins d’impôts grâce au CITE, ils doivent engager des travaux de rénovation énergétique dans l’objectif de rendre leur résidence moins énergivore. Donc, en plus d’optimiser la performance énergétique de votre logement, vous pouvez déduire de votre impôt sur le revenu une partie des dépenses liés aux travaux d’amélioration grâce au crédit d’impôt sur la transition énergétique.

Les professionnels qui se chargeront de réaliser les travaux

Afin de profiter pleinement de la réduction d’impôt grâce au CITE, vous ne devez en aucun cas choisir au hasard le professionnel qui se chargera de prendre en main les travaux de rénovation énergétique. Ces derniers doivent être réalisés par une entreprise certifiée RGE (reconnu garant de l’environnement) et qui fournit les matériaux nécessaires. Sont notamment éligibles au crédit d’impôt sur la transition énergétiques les travaux concernant : isolation thermique de parois vitrées et opaques, chaudières à très haute performance énergétique, pompes à chaleur, chauffe-eau solaire, appareils de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire, chaudière à micro-cogénération gaz, etc. Quant à la réalisation de l’audit énergétique, il convient de solliciter l’expertise d’un professionnel certifié RGE « Études en audit énergétique » ou d’un architecte référencé FEEBAT, ou une entreprise certifiée « offre globale de travaux de rénovation énergétique » par les organismes CERTIBAT ou CEQUAMI.

Le montant du crédit d’impôt sur la transition énergétique

Grâce au CITE, vous pouvez profiter d’un allègement fiscal allant de 15 % à 50 % applicable sur le montant total des dépenses engagées : 15 % pour les dépenses liées à l’installation de matériaux d’isolation thermique des parois vitrées, 30 % pour les dépenses liées à la mise en place d’autres équipements et 50 % pour les dépenses liées à l’installation d’une cuve à fioul. Pour un couple, la somme dépensée permettant d’accéder au CITE est limitée à 16000 € contre 8000 € pour une seule personne. De surcroît, si vous avez des personnes à charge, la somme éligible est augmentée de 400 € par enfant et personne adulte à charge ou 200 € par enfant en garde alternée.

L’emploi et les services à domicile permettent de réduire ses impôts par le biais de crédits d’impôts
Investir dans la forêt française permet de profiter d’un avantage fiscal