Conseils en placements financiers pour réduire ses impôts

Conseils en placements financiers

Tous les contribuables rêvent de réduire le montant de leur impôt sur le revenu, mais il ne s’agit pas toujours d’une tâche facile. Heureusement, il existe une multitude de placements financiers et immobiliers dans lesquels investir afin de bénéficier d’une défiscalisation. Découvrez quelles sont ces diverses solutions destinées à vous faire économiser sur les impositions.

L’essentiel à savoir pour commencer

Dans le but d’encourager les investisseurs potentiels à investir dans des placements financiers ou immobiliers, le droit français propose une panoplie de mesures fiscales incitatives destinées à réduire leurs impôts. Pouvant se présenter sous forme de réduction de l’imposition, ces dispositifs de défiscalisation peuvent également se présenter comme une déduction ou un crédit d’impôt. Chaque contribuable pourra alors voir son investissement valorisé et rentabilisé grâce aux économies réalisées sur l’IR (impôt sur le revenu).

En investissant dans un placement, vous pourrez jouir de différents mécanismes à savoir :

. La réduction d’impôt : soustraction d’une partie de l’investissement sur le montant de l’IR

. La déduction d’impôt : soustraction d’une somme définie des revenus catégoriels ou des revenus bruts globaux

. Le crédit d’impôt : soustraction d’une somme sur l’impôt avec un remboursement total ou partiel du montant si celui-ci est supérieur à l’imposition

Comme ces avantages fiscaux sont limités par la loi de finances et des impôts qui encadre les dispositifs et établit un plafonnement, il convient tout de même de connaitre les conditions d’application et le montant de l’avantage fiscal obtenu avant de prendre une décision. Vu la complexité des règlementations à respecter, mais aussi à tenir compte, le recours à un conseiller financier comme julien vautel augmentera les chances de réussir l’investissement, mais aussi de profiter d’une solution de défiscalisation adaptée à vos attentes.

Réduire ses impôts en investissant dans des placements financiers

Les placements financiers les plus connus pour offrir des avantages fiscaux sont l’acquisition de titres de sociétés ou de fonds comme chez julien vautel.

La solution la plus courante : la réduction Madelin ou réduction IR-PME. S’adressant aux personnes physiques ayant une somme d’argent (apports numéraires) à disposition, elle consiste à investir dans des PME non cotées. La réduction d’impôt peut s’élever jusqu’à 18 % pour l’année d’imposition, mais vous devrez vous engager à conserver les titres durant au moins 5 ans pour en bénéficier.

Il est également possible d’investir dans des fonds de placement pour réduire vos impôts. Toute personne physique investissant ses apports numéraires dans des FCPI (fonds communs de placement dans l’innovation) ou des FIP (fonds d’investissement de proximité) pourra alors obtenir une réduction de 18 % sur le montant des versements.

D’autres versements de capital numéraire au sein de Sofica (sociétés de financements des œuvres cinématographiques et audiovisuelles) ou d’entreprises de presse peuvent par ailleurs faire l’objet d’une réduction pouvant aller jusqu’à 30 % (selon certaines conditions).

Réduire ses impôts grâce à l’immobilier défiscalisant

L’investissement dans l’immobilier permet également de bénéficier des différentes incitations fiscales selon le type de bien choisi et la région. Différentes législations régissent ces dispositifs :

. La réduction Pinel (entre 12 à 18 %) touche les logements neufs ou en construction destinés à la location

. La réduction Censi-Bouvard (11 % répartis sur 9 ans) concerne uniquement l’achat de logements destinés à une location meublée

. La réduction Denormandie vise à encourager la rénovation de logement ancien (situé dans une commune labellisée Cœur de ville) afin de le mettre en location

. La réduction Malraux (22 à 30 % selon les dépenses) s’adresse aux investisseurs qui entament des opérations de restauration immobilière dans certains quartiers urbains.

Pour le dispositif Denormandie, la réduction dépend de la durée de la location : 12 % sur 6 ans, 18 % sur 9 ans et 21 % sur 12 ans. Contrairement aux autres avantages fiscaux, le dispositif de Malraux n’est pas concerné par le plafonnement global. Elle représente donc un levier de défiscalisation considérable.

Des avantages fiscaux à bénéficier grâce à un plan de retraite

Tout comme les placements financiers et immobiliers, l’investissement dans un plan retraite permet aussi de profiter d’une réduction d impôt. Ces solutions ne visent cependant qu’à réduire votre IR durant la période de constitution du capital puisqu’une fois à la retraite, l’IR peut être plus élevé associé à la rente qui devient imposable. Elles peuvent cependant vous aider à faire d’importants profits puisque les épargnes retraites sont exclues du plafonnement global.

Les régimes parmi lesquels vous pourrez souscrire sont variés :

. La déduction fiscale grâce au PERP

En investissant dans un plan d’épargne retraite populaire ou PERP, vous bénéficierez à la retraite d’une rente viagère tout en vous constituant un capital durant la vie active. Les versements réalisés seront déductibles de vos revenus imposables.

. La déduction fiscale grâce au contrat Madelin

S’adressant aux professionnels non salariés, la souscription à un contrat-retraite Madelin permet de déduire le montant des cotisations versées de vos bénéfices professionnels.

. La déduction fiscale grâce au régime Préfon-Retraite

Cette solution s’adresse aux agents de la fonction publique, en activité ou à la retraite. Le régime Préfon, comme les autres dispositifs existants, vise à vous aider à engendrer du capital en vue de préparer la retraite.

Dans la mesure où ces dispositifs referment certaines contraintes à connaitre ainsi, avant d’investir, n’hésitez pas à demander conseils auprès d’un expert.

 

 

Astuces pour réduire convenablement ses impôts
Qui contacter pour une expertise patrimoniale à Nantes ?