Vous aimez les animaux ? Proposez vos services de pet-sitter

Le métier animalier est de plus en plus répandu en France. A l’instar des vétérinaires, les pet-sitter sont également des professionnels en animaux de compagnie. Bien que le métier soit très répandu, de nombreux français ignorent encore ce qu’est le pet-sitting. Dans cet article, on vous dit tout sur le sujet.

Qu’est-ce qu’un pet-sitter ?

Comme son appellation l’indique, le pet-sitter est un individu qui se charge de la surveillance des animaux de compagnies. Il s’agit généralement de la garde de chiens et de chats durant l’absence de leurs maîtres. Néanmoins, il est probable que certains professionnels proposent la surveillance de rongeurs, de reptiles ou encore d’oiseaux.

Tout comme les baby sitter, la rémunération de ces individus se calcule au nombre d’heures travaillées. Il faut cependant préciser qu’avoir recours à un pet-sitter ne permet pas de bénéficier de la réduction d’impôts de 50 % saufs cas exceptionnels.

Les avantages d’un pet-sitter professionnel

Lorsqu’on s’aventure dans ce milieu, il n’est pas rare de rencontrer des accidents du travail. Cela peu concerner l’animal ou le professionnel. Pour éviter ce genre de risque, une formation est nécessaire, tout comme la souscription à une assurance de responsabilité professionnelle.

Pour être professionnel dans le milieu, il faut au préalable être immatriculé pour pouvoir jouir de tous les avantages du métier mais également faire face aux inconvénients que cela apporte. Un pet-sitter légal doit impérativement détenir un numéro SIRET et s’enregistrer à la Direction Départementale de la Protection des Populations ou DDPP. Il en est de même de la DSV ou Direction Sanitaire et Vétérinaire.

Bien que ces démarches soient nombreuses, il est préférable de les suivre pour être reconnu par la loi et ainsi exercer en toute légalité.

Devenir pet-sitter : les critères à avoir

Le premier critère à respecter pour devenir pet-sitter est bien évidemment l’amour des animaux. Sans cela, il sera difficile d’accéder à un métier aussi risqué. Il faut également être patient et avoir quelques notions en soins de premiers secours en cas d’accidents.

Pour mener à bien sa mission, le pet-sitter professionnel se doit d’être réactif et d’avoir un certificat de capacité. Cette attestation lui permettra de démontrer ses compétences pour gérer un animal. En effet, chaque animal a un comportement et des envies différentes, il doit alors savoir identifier leurs besoins pour ainsi mieux appréhender la situation.

Une fois l’animal pris en main par le professionnel, ce dernier devient responsable de sa santé et son bien-être. Il est pour cela impératif d’avoir une certaine attention et un sens aigu dans la relation avec les animaux.

Vous êtes pédagogue ? Proposez vos services de soutien scolaire
Vous avez la main verte ? Proposez vos services de jardinier à domicile